Sous Linux/Ubuntu la migration de poste, c’est facile !

Pour compléter le billet sur mon nouveau portable, je voudrais vous dire que la migration des données et de la configuration d’un portable Ubuntu vers un autre portable Ubuntu, c’est facile, rapide et sans surprise.

En effet, la philosophie sous Unix pour un compte utilisateur, c’est : toutes ses données et toute sa configuration doivent être dans son « home directory ». Ainsi pour un changement d’ordinateur, il suffit de copier son répertoire utilisateur de l’ancien vers le nouveau. (On notera au passage, que ce concept a été repris par Microsoft à partir de Windows Vista.)

Voici la recette complète, si jamais vous avez besoin :

  1. une sauvegarde complète de mon répertoire utilisateur vers un disque dur externe (le même que j’utilise pour mes sauvegardes hebdomadaires), soit 109 Go de données/configuration. Pour cela j’utilise rsync, un petit utilitaire de synchronisation de fichiers, bien connu des gens d’unix.
  2. une installation de Ubuntu (9.10) sur le nouvel ordinateur portable suivi de l’installation des dernières mises à jour. Lors de l’installation, à la demande de création de l’utilisateur, j’ai, bien entendu, remis le même nom d’utilisateur que l’ancien.
  3. puis, l’ajout des paquetages supplémentaires sur le nouveau afin d’avoir les mêmes applications que l’ancien ordinateur. Ce n’est pas forcément obligatoire, car on le faire au fil de l’eau, mais bon, c’est facile de faire la liste, puis avec une grande ligne de commande « apt-get install pqt1 pqt2 etc » on installe le tout. (c’est carrément plus simple, rapide et moins prise de tête que sous Windows où il faut faire l’installation des applications une à une…)
  4. pour finir, restauration de la sauvegarde sur le nouvel ordinateur, à partir du disque dur externe (environ 4 heures pour 109 Go), toujours avec rsync. Éventuellement un « chown -R …. » si vous avez changé de nom d’utilisateur ou de numéro d’ID.

C’est tout. C’est presque frustrant, car une fois reconnecté sur le nouvel ordinateur, on se retrouve avec son bureau, ses applications, ses données, au même endroit, sans changement visible… On n’a même pas passer une nuit blanche à tout réinstaller, à suivre les barres de progression des transferts de données ou des installations, ou bien à essayer tant bien que mal à reconfigurer sa messagerie Thunderbird pour retrouver ses mails et le bon serveur POP3…

Non, finalement à part le backup/restore (qui aurait pu être remplacé par un rsync via ssh), je n’ai pas fait grand chose et j’ai bien dormi.

./

Flattr this!

Les commentaires sont fermés. Merci d'utiliser le groupe JMeter en français pour vos questions ou commentaires